écrivain romancier

écrivain, romancier, auteur de chansons, livres édités, ebooks sur amazon, itunes, la fnac...


Egalement en vente sur Immateriel, Kobo epagine... Ecrivain.me moi en anglais : je suis écrivain ! Le blog...

flux des infos rss Le SUIVRE

Comment vivre une vie d'écrivain au troisième millénaire ? Sur le net

Je suis un écrivain, né en 1968. J'ai publié avant l'ebook. Mes livres en papier furent peu lu. J'étais et je reste viscéralement indépendant. Les ebooks me permettent d'enfin montrer vraiment. Je serai peut-être la révélation française du livre numérique.

Si vivre de sa plume est depuis longtemps une légitime exigence de l'auteur, les écrivains médiatiques continuent, le plus souvent, à vivre de leur activité annexe ! Pourquoi ? Les droits d'auteur sont nettement insuffisants (10% en moyenne du prix de vente !), les ventes sont aléatoires, plus proportionnelles à la publicité, au parfum de scandale, à la polémique, qu'à la qualité...

Ecrivain... et je me mets en scène depuis tant d'années... qu'il doit bien y avoir un peu de vérité dans ces textes...

THEATRE :
LUI : trente ans, les cheveux mi-longs (certains diraient trop longs) ébouriffés ; banal. Pas moche mais banal. Il n'est rasé depuis au moins huit jours. Une vieille veste de pyjama avec un trou bien apparent au coude droit, au-dessus d’autres vestes de pyjama et tee-shirts.
Bas : survêtement « ancien ». Il sent le négligé. Il veut être écrivain, il écrit des textes de chansons mais n'a jamais été chanté.

Avant, dans un roman :

Un écrivain estampillé correct par les centrales d'achat d'espaces publicitaires, marionnette d'une nomenklatura excédée par ses déclarations moralisatrices et apocalyptiques, s'évertuait à assombrir ses éclats...

Je peux même te dire que tu es un vrai écrivain, ton domaine à toi, c'est la chanson. C'est important les textes des chansons, c'est ce qui trotte dans la tête même quand on n'y
pense pas. Si je peux me permettre de t'apporter mon jugement. Depuis des années, chaque mois je prends dix livres au bibliobus et je les lis. Avant comme beaucoup je me laissais souvent aller devant la télévision.


Poètillon (l'un de ses autres surnoms des torchons nationalistes), devenu 'écrivain' par effraction ! Du manuscrit transmis à l'éditeur seules quelques lignes subsistaient à sa mise sous presse : des spécialistes en rédaction du sensationnel ayant transformé d'indigestes 'souvenirs' en best-seller.


à vingt ans il a préféré travailler plutôt que fréquenter les mondains, draguer les 'gens qui comptent', il a ainsi
travaillé durant cinq ans, pour s'acheter un ordinateur et une imprimante laser, et fabriquer, en passant par un seul imprimeur des livres d'une qualité réellement professionnelle. Puis, avec un ami, son meilleur ami, son
ami d'enfance, il va de ville en ville et s'adresse directement aux lecteurs. Il vend ainsi sans intermédiaire, ces intermédiaires qui volent le pain et le vin des écrivains (il est toujours bon de rappeler qu'un auteur chez un éditeur classique ne touche que 5 à 12 % du prix de vente hors taxe,
en plus pas sur l'ensemble des livres vendus). L'arrogance de ces messieurs des maisons d'édition envers la poésie ne l'a pas découragé, il a compris que l'art ne se limite pas aux salons des beaux quartiers parisiens (...) Pour nous tous qui rêvons de voir notre nom imprimé sur la couverture d'un livre, sa démarche est un exemple.

Autres extraits :
- rire sourire et écrire .
- mourir la mort par un écrivain.



Aborder la résilience par le roman de Stéphane Ternoise
LIRE

Si vous souhaitez soutenir cette page :


Corentin et Corinne l'interrogeaient régulièrement sur cette région 'où il fait toujours froid'. C'était l'occasion ! Moi un grand écrivain ! La chanson un art majeur peut-être même ! Qu'est-ce qu'elle va m'apprendre ? Qu'est-ce qu'elle peut m'apprendre que je ne sais pas ? Une banalité sûrement. Revoir l'artiste et mourir. Enfin, ça nous fera un tour.



Les salons du livre

aussi sur le net.



Mais sur un point je vous contredis, je ne suis pas écrivain, un simple chansonnier.